Médaille miraculeuse 

Découvrez notre sélection de bijoux inspirés de la médaille miraculeuse et signés par différents ateliers de bijouterie joaillerie français. En pendentif ou en bracelet, elle est devenue une médaille iconique que l’on offre aussi bien pour un baptême que pour une communion.

 

Médaille Vierge Miraculeuse de la rue du bac dans une version très design du créateur Lucas Lucor. Un joli bijou disponible en or jaune 9 ou 18 carats, à offrir à un baptême ou une communion.

95,83 €

Médaille Miraculeuse en or jaune 18 carats et 17 mm. Cette médaille célèbre, véritablement iconique, fera un cadeau de baptême ou de communion à la fois religieux et très tendance. 

366,67 €

Médaille Miraculeuse de la rue du Bac en or jaune 18 carats et 13 mm de hauteur : un format standard qui conviendra à toutes les occasions pour faire un cadeau religieux intemporel.

248,33 €

Médaille Miraculeuse de la rue du Bac en or jaune 18 carats. Ce tout petit modèle (9 mm) est parfait pour un look minimaliste.

124,17 €

Médaille Miraculeuse de la rue du Bac en plaqué or et 20 mm  de hauteur (hors bélière).

35,00 €

Bracelet médaille miraculeuse pour bébé et enfant, en or jaune 18 carats. Avec sa chaîne réglable à 2 tailles, ce bracelet conviendra à un bébé dès sa naissance, et à un enfant un peu plus grand. Une idée de cadeau de naissance ou de baptême religieux et raffiné.

270,83 €
Résultats 1 - 6 sur 6.
Médaille miraculeuse

La  médaille miraculeuse de la rue du Bac 

Drôle de destin que celui de cette médaille revenue en force sur le devant de la scène depuis quelques saisons. Les créateurs de bijoux se sont emparés de cette jolie médaille aux formes atypiques et à la représentation très reconnaissable de la Vierge Marie. En argent, en plaqué or, en or, rehaussée d’un émail de couleur, cette médaille se décline sur tous les tons. Elle a même envahit la bijouterie fantaisie qui la réinterprète comme un symbole. Discrète, elle fera un cadeau de baptême idéal pour une petite fille, en médaille ou en bracelet. Très tendance, elle ravira les pré-adolescentes comme cadeau de communion.

La puissance de la médaille miraculeuse

La médaille fut créée en 1832 à Paris, d’après le dessin d’une novice du couvent des Filles de la Charité, Catherine Labouré. La Vierge Marie est apparue en 1830 à Catherine, lui donnant pour mission de faire frapper cette médaille : « les grâces seront importantes pour les personnes qui porteront cette médaille avec confiance ». Les premières médailles furent distribuées dès 1832 en pleine épidémie de choléra, provoquant des miracles… d’où son nom : la médaille miraculeuse. Les personnes qui portent la médaille se mettent sous la protection de Marie, Immaculée Conception, mère de l’enfant Jésus.